Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/08/2009

Paradoxe politique français

Adrien Zeller.jpgL'unanimité de la classe politico-médiatique française à propos d'Adrien Zeller vient leur rappeler paradoxalement des qualités qu'ils louent mais qui leur manquent cruellement.

L'Alsace perd un grand homme qui a commencé sa carrière comme fonctionnaire à la Commission européenne. La France, elle, perd un démocrate chrétien, espèce protégée et en voie de disparition dans un paysage politique jacobin. Le Nord-Est de la France a donné un autre très grand démocrate-chrétien, Robert Schuman, initiateur et Père de l'Europe, qui était lorrain et se faisait traiter de "boche" à l'Assemblée nationale à Paris...

La France, qui s'émeut de la disparition de ce grand homme politique alsacien, s'est pourtant toujours désintéressée de l'avenir de Strasbourg comme capitale européenne et siège du Parlement européen ; au point qu'il est même question de l'abandonner au profit de Bruxelles. Cela montre le peu de sincérité des hommages pour les engagements (1) d'Adrien Zeller et de Robert Schuman. Les laudateurs apparaisssent, dans ces conditions, plutôt comme faisant une opération de communication ; le décès d'Adrien Zeller offfrant l'opportunité de faire parler de soi et récupérer de la notoriété par procuration.

Un tel constat explique peut-être pourquoi Adrien Zeller se soit plutôt investi pour l'Alsace et l'Europe. Il semble y être parvenu avec beaucoup de succès, celui du coeur, qu'il a usé sans compter. R.I.P.

(1) Adrien Zeller a promu le développement des NTIC en Alsace quand le gouvernement français en limite la liberté (à partir de la 8° minute) et impose "un filtrage et un contrôle du net" conforme à sa stratégie fondée sur le contrôle des médias, comme dans la presse écrite avec les propriétaires de journaux : Lagardère, Dassault (*), Bouygues et Bolloré (*). Le but d'Hadopi est de poser un principe de droit, celui de limiter la liberté d'usage d'internet, en mettant des responsables aux postes clefs.

Mise à jour : Lire "L'hommage hypocrite à Adien Zeller" paru dans L'Express, expliquant que le gouvernement français s'apprête à prendre des mesures contraires à l'action d'Adrien Zeller. Les Dernières Nouvelles d'Alsace proposent un dossier.