Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/12/2009

La Guinée, son or, sa dictature, ses victimes.

Il y a un pays très riche dont la population vit dans la misère, la corruption et sous le joug d'une violence aveugle : la Guinée. Des Guinéens fuient  en Europe réclamer l'asile et le statut de réfugiés. Ils fuient une dictature sanglante illégitime parce que violente. Les Africains sont sacrifiés au profit des marchands d'armes servant à les massacrer ou des clients de matières premières. Le consommateur européen ne doit pas seulement regarder le prix sur l'étiquette mais aussi s'inquiéter de la composition de l'encre. C'est l'intérêt d'initiatives comme OXFAM. Il n'y a pas qu'en Chine (qui soutient la Guinée) que le consommateur sert d'excuse aux profits capitialistiques. Les responsables des massacres de civils - un ministre a été vu sur les lieux - ont commis des crimes relevant de la compétence de la cour pénale internationale. L'Europe, en signant des accords de pêche en violation des droits de l'homme, cautionne les exactions en Afrique. Elle ne peut cautionner les dictatures au nom de la souveraineté ou de ses intérêts. C'est contraire aux critères de Copenhague. Le fascisme commence par l'indifférence.