Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/02/2011

L'administration US fait de la cavalerie bancaire

La Tribune nous révèle dans son article " Le plus gros détenteur de la dette américaine n'est plus la Chine, c'est..." :

"On a appris cette semaine, sans surprise, mais tout de même avec effroi, que la Fed était passée devant la Chine et était devenue le plus gros détenteur d'emprunts d'État américains ! Fascinant, non ? L'administration Obama, qui voulait réformer les pratiques bancaires, fait ce qu'aucune banque, ni aucun escroc de haut vol, n'a jamais tenté. Il faut dire qu'ils n'en sont plus à une contradiction près : les vingt plus grosses banques américaines vont verser pour 2010 un montant record de rémunérations : 135 milliards de dollars alors qu'Obama devait briser Wall Street, l'appât du gain et les bonus."

"Le problème de ce tour de prestidigitation, ô combien impressionnant, est qu'il ne pourra plus être utilisé en 2011."

Le dollar devient-il une monnaie de singe ?

La Tribune nous révèle dans son article " Le plus gros détenteur de la dette américaine n'est plus la Chine, c'est..." :

"On a appris cette semaine, sans surprise, mais tout de même avec effroi, que la Fed était passée devant la Chine et était devenue le plus gros détenteur d'emprunts d'État américains ! Fascinant, non ? L'administration Obama, qui voulait réformer les pratiques bancaires, fait ce qu'aucune banque, ni aucun escroc de haut vol, n'a jamais tenté. Il faut dire qu'ils n'en sont plus à une contradiction près : les vingt plus grosses banques américaines vont verser pour 2010 un montant record de rémunérations : 135 milliards de dollars alors qu'Obama devait briser Wall Street, l'appât du gain et les bonus."

"Le problème de ce tour de prestidigitation, ô combien impressionnant, est qu'il ne pourra plus être utilisé en 2011."

Le dollar devient-il une monnaie de singe ?

28/06/2009

La solution d'Obama en Iran

obama.jpgMonsieur Obama appelle la population civile et le gouvernement iraniens au calme. Sans mésestimer les motifs humanitaires de cet appel, il existe des raisons stratégiques qui sont moins nobles et sûrement plus déterminantes dans le calcul diplomatique américain. Les USA ont cependant un moyen simple pour redorer leur image.

Lire la suite