Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/02/2011

Yémen, un exemple


Aram Khatschaturian - Danse du sabre

Un article de Rue 89 parle des "Révoltes arabes : « Au Yémen, le prix à payer serait plus élevé »"

Un commentaire retient l'attention : " le parti islamo-tribal al-Islah," ,J'imagine à quelle époque ils doivent vivre eux. "

Cette remarque est illustrative de l'amalgame entre la religion et l'obscurantisme, voir le terrorisme, d'une part, et le triomphe d'un occident prométhéen, à peine prétentieux et méprisant, d'autre part.

L'ambition de cet article est de tenter de démontrer la faiblesse du commentaire cité et amener ceux qui s'y livrent à reconsidérer leur propos.

Lire la suite

10/02/2011

Laetitia Perrais victime du discours sécuritaire


Laetitia

L'affaire Laetitia Perrais et le vent de fronde que les commentaires du président français ont soulevé révèlent un aspect sociologique dans la politique sécuritaire.

L'aspect paradoxal du discours sécuritaire et ses effets législatifs aboutissent à une désertion politique du débat en le transférant au domaine exclusif du droit, alors que la sécurité est un domaine transversal qui ne peut pas être réduit au seul domaine juridique.

Lire la suite

19/01/2011

Bonne année 2011

L'Etre Persienne forme tous ses meilleurs voeux à l'attention des Belges pour cette nouvelle année 2011 et remercie le Roi des Belges de régner et diriger une Nation menacée par l'incapacité persistante des politiques à résoudre leurs propres problèmes.

Que la Justice et la Paix règnent dans les coeurs et parviennent à s'imposer un peu plus encore cette année, sachant que ce ne sont pas les plus humbles qui en sont le moins conscients et le moins soucieux.

Que les peuples, à l'image de la Tunisie, trouvent à se libérer du joug qui les exploite au mépris de leurs aspirations légitimes et raisonnables.

Que les politiques ne se limitent pas à une fonction de comptable et défendent les peuples face à la dictature financière qui méprise autant les uns et les autres. L'argent est un bon serviteur mais un mauvais maître.

Que l'humanisme européen s'affirme et s'émancipe de la tutelle américaine peu recommandable et se libère de la logique de chantage économique des dirigeants chinois méprisant les valeurs fondamentales de l'Union pour leur seul profit.

Que l'Europe offre aux peuples une alternative aux dérives matérialistes et mercantiles de la Chine et des USA.

Que chacun trouve en cette nouvelle année le moyen d'espérer en l'avenir et de l'améliorer.

Vive la Belgique, vive l'Europe, vive l'humanité !

(La suite de Let's make money)

11/11/2010

Agression militaire contre le Sahara Occidental

Sahara occidental.jpgUne répression sanglante du Maroc s'abbat sur les Sarahouis au mépris du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. Cette répression s'exerce avec la caution intéressée de l'Union européenne qui passe des accords de pêche avec le Maroc et spolie les Sarhaouis de leurs ressources naturelles. Le Maroc se défend de cette agression comme Israël l'a fait à propos de l'assaut disproportionné et injustifié contre la flotille de la Paix pour Gaza dans les eaux internationales. Il s'agit d'une agresssion militaire contre des civils. Le Maroc commet des crimes de guerre au regard du droit international humanitaire. La Belgique préside l'Union (*). Elle doit intervenir.

14/05/2010

Niqab : Tartufferie législative ?

niqab.jpgL'Assemblée nationale française a adopté, le 11 mai 2010, à 434 voix (pour 435 votants), une proposition de résolution présentée par Jean-François Copé et Nicole Ameline sur « l'attachement au respect des valeurs républicaines face au développement des pratiques radicales qui leur portent atteinte ».

Cette résolution vise les articles 1 (« les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits ») et 4 (« la liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui ») de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789, l'article 1 de la Déclaration universelle des droits de l'homme du 10 décembre 1948 (« tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits »), l'article 14 de la Convention européenne des droits de l'homme (prohibition de la discrimination), de la convention des Nations unies sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes, l'article 20 de la Charte des droits fondamentaux de l'Union européennetoutes les personnes sont égales en droit »), le principe constitutionnel de sauvegarde de la dignité de la personne affiche_tartuffe_1926_11.jpghumaine et le principe d'égalité (qui, avec la lutte contre les discriminations et la promotion de l'égalité homme-femme, « sont au cœur de 'leur' ordre juridique et 'leur' projet de société »).

La résolution dispose que « les pratiques radicales attentatoires à la dignité et à l'égalité entre les hommes et les femmes, parmi lesquelles le port d'un voile intégral, sont contraires aux valeurs de la République » et que « l'exercice de la liberté d'expression, d'opinion ou de croyance ne saurait être revendiqué par quiconque afin de s'affranchir des règles communes au mépris des valeurs, des droits et des devoirs qui fondent la société ».

L'attachement à la prohibition de la discrimination du législateur invoquant abondamment tous les textes qui la consacrent rend dès lors incompréhensible l'abstention française à la ratification du Protocole additionnel N°12 de la Convention européenne des droits de l'homme. La France s'abstient en effet, depuis le 4 novembre 2000, de ratifier ce Protocole qui étend la prohibition de la discimination de l'article 14 (limité aux seuls droits de la Convention) à toutes les règles juridiques internes. Il existe donc un doute très sérieux sur la sincérité des déclarations françaises au regard d'une telle contradiction.

Il y a de l'hypocrise à se draper dans des principes auxquels on n'adhère pas. Ce débat permet de constater que la France n'a pas ratifié le minimum européen en matière de discrimination. Se voilerait-elle la face, elle aussi ?

nb : comme les lecterus le remarqueront, la Belgique n'a pas ratifié également ce fameux protocole 12. Elle l'a quand même signé...

05/04/2010

Déportation et travail forcé en Afrique.

Travail forcé.jpgC'est un sujet très grave. Une atteinte inqualifiable aux droits de l'homme et aux valeurs de la communauté internationale. Le document téléchargeable ci-joint expose en détails le mépris de l'humain que le consommateur entretient au prétexte du maintien de son pouvoir d'achat.

Est-ce concevable, admissible, supportable ?

Non.

Ce scandale doit être dénoncé. L'Union européenne ne peut ignorer ni admettre plus longtemps une telle situation et la cautionner par le silence.

Lire la suite

17/10/2009

Quand l'Union européenne viole les droits de l'homme (1)

Sahara occidental003.jpgL'Université Libre de Bruxelles a organisé un colloque sur le Sahara Occidental. Il a permis d'apprendre que l'Union européenne cautionne la violation des droits de l'homme au Sahara Occidental et en tire des profits. Cette contradiction n'a pas dérangé les parlementaires européens, ni la Commission européenne, ni les membres du Conseil qui ont avalisé un accord de pêche avec le Maroc au mépris des droits du peuple Sahraouis, relegués dans des camps de réfugiés depuis plus de trente ans. Le Maroc occupe illégalement leur territoire et les empêche de retourner chez eux en ayant dressé un mur (*) tout le long de la frontière avec des champs de mines dont l'usage est interdit par le droit international. Comment expliquer une pareille situation quand l'Europe pose comme condition d'adhésion le respect des droits de l'homme ?

Lire la suite

Quand l'Union européenne viole les droits de l'homme (2)

Sahara occidental 2001.jpgLe Sahara occidental est un territoire huit fois plus grand que la Belgique. L'Europe fait comme s'il n'existait pas. C'est d'autant plus grave que des crimes internationaux ont été commis sur ce territoire. Non seulement, elle les ignore mais en plus dépossède de ses biens les populations qui en sont victimes. Cela viole l'ordre public européen fondé sur les droits de l'homme. L'opportunisme de l'Europe fait qu'elle n'hésite pas à mépriser ses propres principes. « La bonne foi demande un comportement juste, raisonnable, intègre et honnête ». Un abus de droit est contraire au principe de la bonne foi (cf. article 300 de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer).

Lire la suite