Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/05/2010

Goldman Sachs plus fort qu'Al Qaïda

LesMiserables.jpgC'est reparti pour un tour. Les financiers américains en remettent une couche. C'était prévisible et c'était annoncé.

L'article 1er de la Convention cadre du Conseil de l'Europe du 13 juin 2002 relative à la lutte contre le terorisme énonce que «les actes de terrorisme, par leur nature ou leur contexte, visent à intimider gravement une population, ou à contraindre indûment un gouvernement ou une organisation internationale à accomplir ou à s'abstenir d'accomplir un acte quelconque, ou à gravement déstabiliser ou détruire les structures fondamentales politiques, constitutionnelles, économiques ou sociales».

Goldman Sachs et les agences de notation sont parvenues en quelques semaines à mettre l'Europe par terre ; ce que Ben Laden n'aurait  même pas osé espérer faire.

tete de gland.jpgL'Union européenne compte-elle demander à l'OTAN de bombarder ce repère d'ennemis de la démocratie qui ont déjà déstabilisé l'économie mondiale, créé la misère et des tensions dans le monde en 2008 ? Il y a récidive.

Les mois de chômage que la crise va imposer aux Européens leur permettront de méditer sur la médiocrité de ceux qui s'enrichissent avec autant de mépris à l'égard de l'humanité et autant d'incompétence. On les reconnaît facilement par leurs voitures. Ils conduisent comme des pieds. Le libéralisme est devenu ringard en très peu de temps. La saison des glands est d'habitude en automne. Le dérèglement climatique fait qu'il y en a apparemment toute l'année.

Niqab : Tartufferie législative ?

niqab.jpgL'Assemblée nationale française a adopté, le 11 mai 2010, à 434 voix (pour 435 votants), une proposition de résolution présentée par Jean-François Copé et Nicole Ameline sur « l'attachement au respect des valeurs républicaines face au développement des pratiques radicales qui leur portent atteinte ».

Cette résolution vise les articles 1 (« les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits ») et 4 (« la liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui ») de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789, l'article 1 de la Déclaration universelle des droits de l'homme du 10 décembre 1948 (« tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits »), l'article 14 de la Convention européenne des droits de l'homme (prohibition de la discrimination), de la convention des Nations unies sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes, l'article 20 de la Charte des droits fondamentaux de l'Union européennetoutes les personnes sont égales en droit »), le principe constitutionnel de sauvegarde de la dignité de la personne affiche_tartuffe_1926_11.jpghumaine et le principe d'égalité (qui, avec la lutte contre les discriminations et la promotion de l'égalité homme-femme, « sont au cœur de 'leur' ordre juridique et 'leur' projet de société »).

La résolution dispose que « les pratiques radicales attentatoires à la dignité et à l'égalité entre les hommes et les femmes, parmi lesquelles le port d'un voile intégral, sont contraires aux valeurs de la République » et que « l'exercice de la liberté d'expression, d'opinion ou de croyance ne saurait être revendiqué par quiconque afin de s'affranchir des règles communes au mépris des valeurs, des droits et des devoirs qui fondent la société ».

L'attachement à la prohibition de la discrimination du législateur invoquant abondamment tous les textes qui la consacrent rend dès lors incompréhensible l'abstention française à la ratification du Protocole additionnel N°12 de la Convention européenne des droits de l'homme. La France s'abstient en effet, depuis le 4 novembre 2000, de ratifier ce Protocole qui étend la prohibition de la discimination de l'article 14 (limité aux seuls droits de la Convention) à toutes les règles juridiques internes. Il existe donc un doute très sérieux sur la sincérité des déclarations françaises au regard d'une telle contradiction.

Il y a de l'hypocrise à se draper dans des principes auxquels on n'adhère pas. Ce débat permet de constater que la France n'a pas ratifié le minimum européen en matière de discrimination. Se voilerait-elle la face, elle aussi ?

nb : comme les lecterus le remarqueront, la Belgique n'a pas ratifié également ce fameux protocole 12. Elle l'a quand même signé...

12/05/2010

Corruption,traffic d'armes, attentat, poltique et démocratie (?)

le contrat.jpgLa ligue des droits de l'homme belge s'est vu suprimer ses subsides publics après avoir dénoncé la vente d'armes à la Lybie. Un livre enquête sur un attentat lié à la vente d'armes et au financement poiltique fait l'objet de poursuites judiciaries en France avant même sa sortie. Le trafic d'armes et le flux financier qu'il génère est une menace sérieuse à la démocratie. La France est régulièrement condamnée pour les atteitnes à la liberté d'expression.

Lire la suite