Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/05/2009

Crisis ? Deuxième service

Bank of america.jpgSortie de crise annoncée. Crise préméditée par les banques (1) selon le Center for Public Integrity. Quelques articles illustrent l'accélération des cycles économiques et laisse entrevoir la prochaine crise.


Frédéric Lemaître explique dans une chronique du 2 mai que les banques américaines ont renuoué avec les profits et que six des principales banques d'affaires ont déjà mis de côté 36 milliards de dollars pour les primes à venir lors du premier trimestre 2009. Il cite Goldman Sachs (*) qui a déjà provisionné 4,7 milliards, ce qui lui permettrait de distribuer, à ce rythme, une prime 569 220 dollars à chacun de ses salariés début 2010, soit presqu'autant qu'en 2007, année record (Voir aussi le Figaro ici et ).

Une dépêche Reuter reprise par Le Monde et le Figaro rapporte en revanche que des banques de dépôts, comme Bank of America (*), doivent trouver 75 millards de dollars pour consolider leurs fonds propres... Tous les contribuables du monde apprécieront.

Les riches sont donc redevenus rapidement riches quand les pauvres s'angoissent encore de perdre ce qu'ils ont.

La réponse politique à la crise a démontré que la logique financière fait supporter les pertes des classes aisées - "Sauvons les riches" - par une pression fiscale et une demande de productivité accrues pesant sur les classes moyennes ou modestes. - "Salauds de pauvres". Cette logique utilitariste aboutit à la suppression des coûts fixes, donc au chômage et à la saisie des débiteurs insolvables. Voilà la pensée néo libérale...

L'observateur relèvera que l'accélération des cycles de crises s'accompagne chaque fois d'une augmentation de leur intensité. Le niveau jamais atteint par le dernière crise montre une progression exponentielle. Si cela devait se vérifier, la prochaine crise est pour bientôt et celle que nous venons de connaître n'était qu'une franche plaisanterie comparée à celle qui se prépare. Elle sera d'autant plus terrible que l'économie mondaile repose sur une incohérence structurelle grave.

Arnaud Zacharie souligne l'incohérence du système actuel centré sur l'hyperconsommation américaine (Lire : "La troisième vie du FMI - Nouvelles façades, vieilles pratiques" Le Monde diplomatique ). Le  principal créancier des USA est la Chine qui est également sont principal fournisseur. Les USA ne parviennent pas à payer ce qu'ils consomment et empruntent à la Chine, devenue le premier détenteur de bons du trésor américain. Dans quelle école de commerce apprend-on aux élèves un modèle selon lequel un fabricant vend à crédit et prête l'argent à son client pour acheter en sachant qu'il est incapable de rembourser ? Voilà comment va pourtant le Monde et ceux qui le dirigent.

"Les financiers ne font bien leur affaires que lorsque l'Etat les fait mal" (Talleyrand).

(1) Les banquiers US, en mettant l'économie mondiale par terre, ont surpassé Al Quaïda et Ben Laden qui poursuivent le même but. A la différence de ces derniers, les banquiers ne sont pas considérés comme des terroristes malgré les dégâts et les victimes considérables qu'ils ont provoqués.


Les commentaires sont fermés.