Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

02/12/2008

Fortis chinois

pingan.jpgL'assemblée générale de Fortis a montré une seule chose. Le pouvoir est entre les mains de l'actionnaire chinois Ping An. Un second enseignement est l'incapacité des actionnaires à intégrer la mutation du titre Fortis devenu étranger à l'activité bancaire rachetée par la BNP. L'action représente l'activité d'assurance à l'international et la gestion du portefeuille d'investissements douteux. La société chinoise d'assurance Ping An reste naturellement intéressée. Une fois le portefeuille d'assurance récupéré, l'action Fortis sera privée de ce qui fait sa valeur. Reste à connaître le potentiel des investissements douteux et de trouver un regroupement d'actionnaires capable d'équilibrer l'influence de Ping An. C'est le défi que doit relever Déminor. Tout dépend du souci réel à sauver Fortis. Les considérations sociales n'ont pas dominé les débats de cette A.G. Serait-il nécessaire de rappeler la responsabilité sociale de l'actionnaire ?

Les commentaires sont fermés.