Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/10/2008

Action nerf

51c6b73553d1b251261f5e76d99f0cc8.jpgFortis devient française. Ce résultat est celui de l'impéritie de l'actonnariat. Il est aussi un revers pour le contribuable. Le second s'adressera au premier pour comprendre. La Banque Fortis a été une valeur spéculative depuis août 2007, comme en attestent les volumes échangés et un cours en baisse depuis cette époque. L'action Fortis a perdu 90% de sa valeur en un an. Elle a subi une baisse régulière, passant de 35 euros en avril 2007 à 3,60 euro fin septembre 2008. L'incompétence de l'actionnariat principal et son mépris pour son rôle rôle social ont nécessité l'intervention de l'Etat. Le patronnat français se prononce contre les dirigeants. Ses propositions ne prennent pas en compte les dérives possibles de l'analyse financière. La valorisation d'un titre peut être un leurre, provenir d'une destruction de l'emploi, des reprises de provisions, un endettement à long terme ou un résultats exceptionnel.

Les commentaires sont fermés.