Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/10/2008

Candeur et dégénérescence de l'empire américain

113e9c3648e5b99e25fb4a80217e2e15.jpgGeorges Bush restera dans l'histoire comme le promoteur de l'effondrement de l'empire américain, bien plus sûrement que Ben Laden. Le sommet de Paris réunissant les membres fondateurs de l'Union et la Grande Bretagne est historique. 


Le rôle régulateur du politique ne consiste pas à faire de l'économie mais à l'encadrer et en assurer la sécurité.  Il s'agit de donner un cadre aux libertés du marché, et non pas comme le libéralisme américain a tenté de faire croire de tendre à al disparition du cadre (1).  Ce sommet réaffirme le rôle du politique sur l'économique, dont l'éclipse est à l'origine de la crise.  L'initiative européenne est une réaction au laisser-aller, elle d'autant plus méritante qu'elle était attendue.
 
Cette réaction de l'Europe est importante pour l'économie mondiale. Le défi est de proposer une alternative au modèle américain, offrir une zone refuge - ou relai - à l'économie de la planète le temps que les effets de la crise s'amortissent. Ce qui peut être assez rapide.
 
L'initaitive aura d'autant plus de chance d'aboutir que l'Europe, plutôt qu'à sépuiser et s'éparpiller dans la concurrence du leadership des Etats-Unis - qui n'existe plus - ou défendre des intérêts microéconomiques nationaux, s'identifiera clairement comme une puissance mondiale, une alternative véritable - sa différence - au système ayant dérivé faute de concurrence d'un autre modèle.
 
La différence de l'Europe vient de son atttention à promouvoir et défendre les droits de l'homme, qu'elle a consacrés par la convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales à Rome en 1950 (site officiel). L'affirmation véritable de ces prinicpes dans la conduite de l'économie mondiale va favoriser le développement durable, le respect de l'homme et de l'environnement, la justice sociale.

Le communisme chinois n'est pas un modèle alternatif. Il s'agit d'un capitalisme centralisé., totalitaire Ses errances et  ses scandales le décrédibilisent. Les autres régimes communistes sont morribonds et ne survivent que par la force et la contrainte. Ces systèmes sont propices à la corruption, qui leur permet de survivre. Ils sont incompatibles à la libre concurrence parce que le prix de la main d'oeuvre n'y est pas fixé par le marché mais par la force et la misère.
 
La rigueur est essentielle dans la direction des affaires - qu'elles soient économiques ou politiques - et son absence est à l'origine des scandales. L'Europe s'affirmera donc et convaincra par sa rigueur dans la confrimation des ses paroles en actes. Leur conformité aux attentes de l'opinion et des invesstisseurs sont les conditions du retour de la confiance, condition principale de la reprise. Le mesonge et la complication sont des facteurs de crise. En proposant aux 27 de faire la promotion de la transparence, le sommet de Paris invite les pays de l'Union à rejeter le mirage de l'éloge du mesonge,  fonder l'économie sur des bases solides et non l'inertie.
 
Le renflouement de Dexia, ou d'autres, a de quoi laisser rèveur de nombreux pays en voie de développement.
 
(1) La dérive du libéralisme économique à s'émanciper toujours plus des règles étatiques a conduit d'une certaine manière à la disparition de l'Etat lui-même ; ce qui est paradoxalement l'aboutissement ultime de la théorie marxiste. Cette confusion catastrophique à laquelle a conduit les options de l'administration américaine est à l'origine de l'anarchie des outils financiers responsables de la crise.

Commentaires

AH ! L'EUROPE, L'EUROPE !

Je suis bien d'accord avec votre billet qui nous rappelle à une Europe "nécessaire", une Europe dont le monde a besoin, une Europe exigeante, une Europe qui replace l'homme au centre de la machine, mais aussi une Europe décomplexée qui aurait réussi à digérer son histoire, pas toujours à la hauteur de ses principes.
L'occasion est peut-être arrivée...
mais quand je vois la brochette d'individualités présentes sur la photo, j'ai quelques doutes quant à leurs réelles volontés et capacités.
Enfin il n'est pas interdit d'espérer et, pourquoi pas, de stimuler ces responsables au besoin.

Réponse au commentaire :

Merci pour votre visite et votre appréciation.

Rester optimiste et voir le bon côté des choses. L'Europe peut se rappeler ses racines chrétiennes, redécouvrir l'espérance (une vertu théologale) et la mettre en oeuvre avec succès. Une façon d'enterrer les cabris.
http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=notice&id_notice=I00012536

Écrit par : Sombre Héros | 05/10/2008

Les commentaires sont fermés.