Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/09/2008

Radar

f1b19379010f7f6e64657b5470e1907e.jpg

L'un des deux n'est pas seulement un panneau de chantier.


2ea97d3a33edcb2bc297afb0c5e98257.jpgUne belle autoroute à péages encombrées de travaux ; des files pour quelques heures de cuisson sur le chemin des vacances ou du retour ; l'automobiliste hypertendu par la caféine, l'impatience d'arriver à l'heure pour la remise des clefs, le montage de la tente ou pouvoir prendre une douche avant qu'il n'y ait plus d'eau chaude ; la déconcentration et l'impatience, les pleurs, les envies  de pipi et les malaises  ; tout cela participe à l'imprudence et l'insouciance de la sécurité des autres.
 
1013c24738e2e326a8ecf6156fa103fb.jpgL'administration des vacances heureuses propose un nouvel appareil qui encouragera l'automobiliste à regarder encore un peu plus ailleurs que devant lui.
 
Il faut voir le bon côté des choses.
 
0511d4c1bb26e14f3d8096957b86f39b.jpgCette créativité administrative dissuade à prendre l'automobile, et même à en acheter une. Elle contribue finalement à faire baisser les émissions de CO2 produites chaque jour. Le nombre de grammes produits au km représentent plusieurs centaines de kilos pour un parcours de mille kilomètres (1). A multiplier par le trafic, la famille de vacanciers va en respirer quelques tonnes durant le trajet.
 
- Nous sommes allés à la mer (la montagne, la campagne, ...) respirer l'air frais... 
 
Cela permet de s'interroger sur le bénéfice de partir en vacances. La fatigue accumulée des milliers de kilomètres les réduisent souvent à rien. Certains en sont presqu'heureux de reprendre le travail.
 
Sans parler du stress de la conduite.
 
71a7f5e6a3fe2171a0412fbfcd6f0bce.jpg "L'administration des vacances heureuses" amène les automobilistes à scruter tous les détails du paysage, de préférence les bas-côtés ; en fixant d'un oeil le compteur de vitesse et bien loin devant pour anticiper, si jamais quelqu'un freinait brutalement - parce qu'une voiture est garée bizarement, qu'un barbecue ou un frigo est abandonné derrière la barrière de sécurité - et de l'autre un coup oeil dans le rétroviseur pour vérifier que personne n'est trop près - si jamais on devait freiner brutalement parce que quelqu'un devant a pensé voir quelques chose... Un pays d'extra terrestre où il faut être équipé comme une araignée.
 
ce4c2d270758b4d1a3f3404b58a1161a.jpg
 
 
a544649380d0400701bebc71450e1fda.jpgEt le gros doute, la grosse frayeur quand il s'agit de vérifier la limitation de vitesse, qu'il n'y a pas la signalisation, engendrant encore un peu plus la perpléxité du conducteur.  Belle angoisse. Du Hitchcock. Cela semble d'autant plus nécessaire de s'en inquiéter quand il existe des portions d'autoroutes limitées à 90 voir 70 km/h. 
 
Et le flash. En quatre couleurs.(*)
 
70208aa21dc1ee8bf17246f209c08ffa.jpg- Ah..!
- Mais, mais, quoi ?
- Ca freine.  Freines donc !
- Mais l'autre derrière, y'm colle.
- Y'a un radar ?
- Chais pas, pas vue de panneau.
- C'est à combien ici ?
- Chais pas non plus.
- Ah... !
- Quoi encore,
- Mais le flash !
- Comment le flash ? Kissékisséféflashé ?
c36eca833ffe2ea7e279552d8135924f.jpg- Ben t'a pas vu ?
- Non, je regardais derrière... L'autre qui m'colle.
- ...
- Tu crois ksé moa ?
- Chais pas...
 
Un vrai bonheur. Surtout sur la route de l'aller, pour pouvoir s'interroger durant toutes les vacances s'il va falloir économiser pour la photo... sans savoir vraiment qui a été pris.
 
665610e1ee40c3e4d8ce48edb264c5af.jpgUn blog dénonce le mythe et l'escroquerie de l'automobile. L'augmentation des carburants a permis d'en prendre un peu conscience. Une économie "zéro carbone" s'affirme (2). La politique sécuritaire et répressive de la route en France fait qu'il faut être masochiste pour aimer enconre y conduire. Une telle politique assez déstabilisante ne contribue pas forcément à rassurer les Français qui sont les plus gros consommateurs de calmants au monde. Un coup à finir au radar.
 
(1) Les constructeurs devront installer des pare-brise d'avion le jour où les voitures circuleront à l'éthyle de betteraves et qu'elles produiront des kilos de sucre à la place de kilos de CO2 (Humour)
 
(2) Zéro carbone ne s'applique pas seulement à son mode de transport ou de chauffage, mais aussi à l'incidence de ses choix de consommateur. Manger des fraises d'Amérique du sud en hiver, des crevettes qui ont voyagé en avion pour être cécortiquées au Maroc, des légumes qui sont acheminés en camion, de la viande ou des produits préparés industriellement (le fast food par exemple), etc... C'est l'intére^t de favoriser la cuisine du terroir qui propose des plats faits avec des ingrédients locaux et de saison. Chaque produit transformé et importé engendre un pollution proportionnelle à la distance qu'il a du couvrir pour arriver chez vous. C'est un aspect qui n'est pas assezsouligné apr le site "Zéro Co2".
 
 

Les commentaires sont fermés.