Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/09/2008

Fortis & micro-investissement

a882d7ce4818c23a4b122d289a07931f.jpgLa Banque Fortis a perdu la confiance des actionnaires depuis une opération de rachat qui n'a pas été aussi rentable qu'espérée. Ils sont déçus par la baisse du bénéfice net par action. Leur mécontentement a pesé sur la banque bien plus que la crise transatlantique. Il s'agit de rester prudent mais si la direction était certaine de ce qu'elle avance, elle n'hésiterait pas à proposer de se faire payer une partie de son salaire en actions, sur la base de sa valeur actuelle. La confiance reviendrait. Tout le monde ne doute pas de la solvabilité de la banque et certains semblent en profiter pour faire un bon coup.


22ed0b800fb913b1ccf4e1a318c1ef65.jpgUne observation des ventes et des achats des actions de la banque permet de suspecter une opération de spéculation à la baisse. Le marché enregistre un très gros volume d'achat ( 561.000 actions) à un prix  ( > 5,2 euros ) nettement inférieur aux 7338 meilleures ventes ( 5,26< ). Certains se font en ce moment une fortune chez Fortis. Ce sont peut-être même ceux qui crient au Loup... Pour pousser encore plus à la vente et racheter toujours moins chère une société qui vaut tout de même quelques milliards.  Chercher à qui profite le crime. Un adage boursier dit qu' "il faut acheter au son du canon et vendre au son du clairon".
 
5904fcd0caeafba6e65508a40de337ec.jpgLes européens jouent 14 millions d'euros à l'Euro Millions chaque semaine. A cinq euros l'action, Fortis est devenue très abordable. La société capitaliste encourage bizarement les gens à accepter de jouer leur argent en risquant à 99,99% (1) de perdre  leur mise plutôt que d'encourager l'actionnariat populaire et participer au financement de l'industrie et donc de l'emploi. Le chiffre d'affaires de la Française des Jeux de 2007 s'élève à près de 10 milliards d'euros.
 
d7f8e584c3c769e8395ea0f677aa8e4c.jpgL'histoire de l'économie montre que les grandes fortunes se construisent en temps de crise. Il n'est pas normal que cette opportunité soit réservée à une petite partie de la population La crise actuelle présente l'opportunité de promouvoir et rappeler l'importance du facteur humain dans l'analyse financière. Il serait plus juste que ceux qui souffrent de la crise puissent également en tirer profit.
 
b7f61d3dcfc39e58bb530ef0309798ae.jpgIl est donc incompréhensible que, après le succès du micro-crédit montrant son utilité, aucun économiste, politique ou banquier n'ait pensé à inventer le micro-investissement proposant la possibilité d'investir toutes les semaines des millièmes de titres - ou d'outil de placement - dont les gains seraient sécurisés une fois par an sur un compte livret, en veillant à ce que les frais de gestion et de souscription soient très faibles ou nuls. Ce serait un bon moyen de fixer l'épargne. Il est assez surprenant qu'une société encourage dans l'opinion l'attrait du "bling-bling" et du hasard plutôt que promouvoir un comportement responsable et constructif. C'est peut être aussi là une cause de la crise. Apparences et conscience.

nb : La rédaction n'est pas actionnaire du groupe Fortis. Cette note est destinée à remonter le moral aux salariés et aux épargnants qui s'inquiètent légitimement, dont les actionnaires n'ont apparemment pas grand chose à faire, comme, par exemple, Rob Koenders, du fonds de gestion néerlandais Harmony Vermogensbeheer, que cite l'hebdomadaire français Le Point en conclusion de son article en ligne.
 
(1) Un joueur d'Euro Millions a une chance sur  76 275 360 de trouver la bonne combinaison. On court moins de risque sur les placements boursiers mais tous les jouers d'Euros Millions l'ignorent, pas les actionnaires de la Française des Jeux.

Commentaires

Je suis d'autant plus convaincu par la pertinence de cet article, qu'ailleurs; le microinvestissement sera la seule planche de salut. Coopérer pour créer des gros projets avec des microparticipations financières ou mourir. Ce sera d'ailleurs la seule alternative qui nous restera.

Réponse au commentaire :

Merci pour votre attention. Les dernières lignes de votre intervention concernant votre invitation commerciale ont été supprimées par souci d'indépendance et de neutralité vis-à-vis des autres lecteurs. Meilleurs voeux de réussite dans vos projets et pour l'Afrique.

Écrit par : Appolinaire NOUMBI | 21/03/2009

Etonnant ce parallèle avec l'Euromillions : en effet, on a toutes les chances de perdre, mais si on pousse l'analogie dans l'autre sens, en cas de gain, la bourse est totalement minable : dans le meilleur cas, si on a de la chance, on double sa mise sur 1 an ? Mettons qu'on la quintuple pour être sûr de ne pas rater le meilleur cas, à l'Euromillions en revanche, pour 2€, lorsqu'on gagne le "gros lot" : c'est multiplié par plusieurs millions en principe... Même si la probabilité est faible, c'est le rêve de devenir riche pour un investissement totalement désespéré, mais minime.

Cela étant dit, je suis d'accord avec le fond de l'article : il vaut mieux consacrer cet argent à la prise de pouvoir par le peuple du capital des entreprises, plutôt que de jouer au petit bonheur la chance...

Écrit par : Caracalla | 05/08/2009

Les commentaires sont fermés.