Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/09/2008

Histoire belge

59bfc4dd8d33a89a26027525c8f19d5d.jpgDirk Verhofstadt ( Dirk Verhofstadt - liberaal ideoloog en theoreticus van de VLD, broer van de premier en auteur van 'Het Menselijk Liberalisme' en 'Pleidooi voor het Individualisme' ) nous livre sur deux pages de la Libre Belgique : "Pie XII avait aussi opté pour l'ordre nouveau". L'article cite Civiltà cattolica qui publie un article commémorant l'encyclique de Pie XI contre le racisme et non pas une mise en cause de Pie XII comme c'est prétendu. L'affirmation audacieuse de Dirk Verhofstadt est cotredite par les recherches publiées et connues. Un tel manque de rigueur ternirt l'image de l'enseignement belge à l'étranger et donne du pays un piètre exemple d'honnêteté intellectuelle. Explications :


c0416e9a48845f337a2f5b43e194da45.jpg" Vu la nouvelle salve d'attaques, le temps est venu de défendre Pie XII car, malgré ce qu'on entend ici et là, des preuves confirment aujousrd'hui que le pape n'est pas resté muet face à la tragédie juive et que ses contemporains connaissaient ses positions... On peut lire  dans le Talmud que "celui qui sauve une seule vie sauve l'humanité". Pie XII, plus qu'aucun autre homme d'Etat du XX° siècle, a accompli cela à l'heureoù le destin des juifs européens était menacé. Aucun autre pape n'avait été autant loué par les juifs avant lui, et ils ne se sont pas trompés. Leur gratitude ainis que celle de tous les survivants de l'holocuase pprouve que Pie XII fut céritablement et profondément un Juste parmi les nations." Rabin David Dallin Weekly Standard Magazine 26 février 2001 - Documentation catholique N°2266 du 17 mars 2002 Un blog dédié au livre du Rabbin David Dallin "Pie XII et les juifs"
"D'où les propos de Gary Krupp passés sur les ondes de Radio Vatican le 20 juin dernier, à l'issue d'une rencontre avec le pape Benoît XVI, affirmant : « Pie XII a sauvé dans le monde plus de juifs que tout autre personne dans l'histoire »." (Agence Zénit) Une note récente sur Pie XII en commentaire de la dépêche de l'agence Zénit faisait déjà un court panorama du débat.
L'action de Pie XII à l'égard des juifs fut si déterminante qu'elle a aboutit à la conversion du grand Rabbin de Rome.

Auteur de Rome et les Juifs (Seuil, 1967), Pinhas Lapid, après des enquêtes approfondies menées dans toute l’Europe et dans les archives de Jérusalem, qui ne sont pas moins “secrète” que celle du Vatican, ainsi qu’auprès des survivants aboutit finalement au chiffre de 800 000 Juifs sauvés grâce à Pie XII: « Étant Juif, croyant et Israélien, j’ose es­pérer que ma documentation aura un certain poids, peut-être assez pour essuyer un peu de la haine, la diffamation et les mensonges de ces dernières années ».

Golda Meïr, ministre israélien des affaires étrangères, à la mort de Pie XII en 1958, s’est exprimée en ces termes à l’O.N.U. : « Nous partageons la douleur de l’humanité pour la mort de Sa Sainteté Pie XII… Nous pleurons un grand serviteur de la paix et de la charité. Pendant les dix années de la terreur nazie, quand notre peuple a souffert un martyr effroyable, le voix du pape s’est élevée pour condamner les bourreaux et pour exprimer sa compassion envers les victimes. »

Le grand rabbin Herzog et le Dr Elio Toaf, grand rabbin d’Italie, ont salué sa mémoire comme celle d’un juste.

Albert Einstein est allé jusqu’à déclarer: «L’Église catholique a été la seule à protester contre les assauts hitlériens portés à la liberté. Jusqu’alors, je n’avais pris aucun intérêt pour elle, mais aujourd’hui j’éprouve une grande admiration pour l’Eglise, qui seule a eu le courage de se battre pour la vérité spirituelle et la liberté morale. » (*)

D'où le grand scepticisme qui se dégage à la lecture de Dirk Verhofstadt qui semble éprouver le besoin de préciser que "Je ne suis pas catholique, je ne suis pas croyant mais la béatification de Pie XII m'interpelle car imaginez que l'Eglise finisse par s'y rallier eu égard au passé de guerre. Etait-ce alors la volonté de Dieu de laisser commettre ces exactions? Ce serait une nouvelle gifle pour les Juifs."

Ce genre de confusianisme est très tendance. On se revendique d'un témoin ou d'une autorité quelconque pour penser pouvoir avoir la prétention de raconterce qu'il nous plaît. Il n'y a pas que l'histoire qui souffre de cela. Les scandales judiciaires procèdent de cette même faculté d'invention, fondée sur les apparences.

En l'état, Monsieur Dirk Verhofstadt semble tirer d'un entretien avec le postulateur de la cause, le Père Peter Gumpel, la substance de son travail. Le postulateur est celui chargé d'instruire la cause, il le fait à décharge et à charge, c'est-à-dire qu'il se fait aussi "l'avocat du diable" en cherchant tous les moyens susceptibles d'empêcher la béatification ou la canonisation. La publication de ces entretiens seraient intéressants, d'autant plus que les propos du Pere Peter Gumpel, sur le blog consacré à Pie XII, ne concordent pas avec les interprétations que lui prète Monsieur Dirk Verhofstadt.
La démonstration de Monsieur Dirk Verhofstadt tend à faire oublier la responsabilité de toute une société civile et militaire dans la réalisation de la Shoah pour se focaliser sur celle d'un homme de paix. Tout cela particpe à oublier la responsabilité de l'appareil politico administratif des pays occupés sans la participation desquels la déportation n'aurait pas été possible. Il parvient au résultat paradoxal déjà atteint par Costa Gavras avant lui dans son film "Amen", de faire passer le pape pour un salaud et le SS pour le mec sympa.
Le nazisme était une idéologie athée. Elle exécrait les religions. Les régions catholiques sont celles qui ont voté le moins pour nazi. Le camp de concetration de Dachau fut celui où étaient déportés les prètres, dès son début. L'encyclique Mit brebbebder Sorge a eu un effet plus important que ne le laisse crorie Monsieur Dirk Verhofstadt.
Le problème de Pie XII ne serai-til pas d'avoir été finalement la seule autorité à ne pas s'être tue et avoir été compromis dans la Shoah, ce qui le rend insupportable à toutes les mémoires collectives, leur renvoyant le reflet lugubre de leurs turpitudes. L'homme abandonné à ses faiblesses ou la satisfaction de ses sens ne supporte pas l'idée d'en voir un autre capable des les maîtriser.  En salissant Pie XII,  Dirk Verhofstadt banalise la lâcheté et la monstruosité du plus grand nombre. Béatifier le pape de cette période d'horreur où tout le monde cache encore des cadavres dans les placards serait le comble de la disgrâce, du monde moderne, une étape de plus dans l'affirmation de la nature infâme d'un héritage que l'on veut brillant.

C'est une erreur de considérer la Shoah comme le témoignage de l'abandon de Dieu, ou de sa méchanceté. La Shoah est l'aboutissement d'une société prométhéenne ayant renié Dieu. Les juifs ont été la cible privilégiée d'une telle idéologie parce qu'ils sont le peuple élu, comme les gitans sont catholiques, et les chrétiens, dans leur ensemble, le peuples appelé. La situation des catholiques au Vietnam procède d'une même logique perverse.
L'ouvrage du Père Blet sur Pie XII et la guerre est une synthèse des archives du Vatican. Ce livre est très intéresssant et n'aboutit pas à une même interprétation critiques des faits telle que l'affirme Dirk Verhostadt. Une telle confusion de sa part est dramatique et décevante.

NB du 10 octobre : Un article de La Libre Belgique intitulé "Benoît XVI soutient la cause de Pie XII" donne la réponse de l'Eglise aux commentaires de Dirk Verhofstadt. Cette information d'un quart de page n'a pas bénéficié d'une double page, comme pour le livre de Dirk Verhofstadt. Texte intégral de l'homélie de Benoït XVI pour le cinquantième anniversaire de la mort de Pie XII. Autres articles : "Des Juifs témoignent d'avoir été sauvés par Pie XII."

Commentaires

J'adore écrire....

Je suis un jeune auteur de romans, de nouvelles, de scénarios, de pièces de théâtre....

A travers mon blog, "des lettres et des mots", j'espère vous faire partager cette passion en découvrant mes oeuvres....

Où vous pouvez laisser des messages...

Bonnes lectures à tous....


Réponse au commentaire :

Mimésis ou catharsis ? La rédaction doute que l'Etre Persienne ait une notoriété susceptible de contribuer vraiment à la promotion de nouveaux talents. Merci de l'avoir pensé et bonne chance quand même.

Écrit par : Jacques Suissa | 27/09/2008

Les commentaires sont fermés.