Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/08/2008

Sortie de cellule

87f73c0bbe18073ed3b57ae74e27c398.jpgL'équipe de recherche du Professeur Pierre Vanderhaeghen de l'ULB publie dans la revue Nature des résultats très encourageants sur le traitement des maladies dégénératives.
 
Oui, mais...


78bdedb83cb5128dfa1c9c8834e788d4.jpgCes recherches ont été développées à partir de cellules souches embryonnaires.

Le Vatican s'oppose à cette pratique pour deux raisons. Elles ne sont pas éthiquement acceptables et elles ne sont plus techniquement indispensables.
 
 
 
452b38612952eddd0cc651a44e016d83.jpgLa recherche sur les cellules souches d'origine embryonnaire est critiquée en référence à la "culture de mort" (*) déplorée par Jean-Paul II. L'Eglise s'alarme du rabaissement progressif de l'humain et de la vie à une conception exclusivement matérielle, celle d'un objet. Ce processus scientifique de réification du vivant participe insidieusement à la légitimiation du mépris et la violation du respect de la personne. Les excès "scientifiques" (*, **) en sont l'expression utilime. Le caractère sacré de l'homme, comme de toute la Création, est un pilier de la religion catholique. Elle tire de la Genèse sa doctrine à propos des droits fondamentaux, du respect de l'environnement, sa doctrine sociale, la lutte contre la misère ou la maladie.

013bc93633aabdecad41fef0ffbf1022.jpgLes recherches couronnées de succès de l'équipe du Professeur Vanderhaeghen sont l'aboutissement d'un programme développé sur plusieurs années. Il a donc été initié avant une découverte fondamentale dans la recherche cellulaire qui lui aurait permis de se dispenser de l'utilisation de cellules souche embryonnaires.
 
 
e3c409e0f6c9141ebd952748c3621c57.jpgEn effet, la revue Sciences et la revue Cell ont fait connaître il y a quelques temps un progrès majeur dans la recherche scientifique. Les professeurs James Thomson et Shinya Yamanaka, qui sont respectivement directeurs de laboratoires à l'université du Wisconsin et à l'université de Kyoto, sont parvenus à transformer des cellules de la peau en cellules souches.

10c5a41639efcf2eaa060e8229049500.jpgL'équipe japonaise a procédé à deux fois moins de manipulations que l'équipe américaine pour parvenir à un résultat similaire.

La science est venue confirmer la position de l'Eglise dans l'orientation de la recherche par ces résultats. Au-delà de l'appréciation éthique, il existe une contradiction idiomatique à développer la biologie, la science du vivant, à partir d'être produit pour être tué.

L'association de ces découvertes, belge d'une part et américaine et japonaise d'autres part, permettent d'en envisager d'autres qui apporteront une réponse positive à la souffrance tout en offrant une alternative plus humaine et plus cohérente avec l'éthique médicale. Cela entretient l'espérance et donne raison à ceux qui espèrent, qui n'abdiquent pas.
 
9aa3cf34868f62e2ff2fb47dfb966d93.jpg
 

Les commentaires sont fermés.