Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/07/2008

Te Deum à Bogota

ba4642f7a499816fa565f1c8c78cfb96.jpgUne belle surprise est venue secouer une actualité désespérante.

La Colombie fait la leçon à un Occident trop sûr de lui. Elle lui administre la preuve de l'émancipation de ce qu'il est encore courant d'appeler le Tiers Monde. Le succès de la libération d'Ingrid Betancourt met en lumières le relativisme des principes et le comportement des occidentaux.


7db5217644e2eef4506161d727790406.jpgIngrid Betancourt a été libérée après une opération de l'armée colombienne, faisant la démonstration de l'efficacité de la détermination, de l'intelligence et de la discrétion. Les conditions de cette opération de libération d'Ingrid Betancourt, au delà de l'intrépidité rappelle celle du Mossad dans son opération d'exfiltration d'Eichmann d'Argentine où il s'était réfugié (voir également le raid d'Entebbé, les vedettes de Cherbourg, ...). Il n'est donc pas étonnant d'apprendre que l'armée colombienne ait reçu le soutien des forces israéliennes.

19b095b0e88acd488c2f9c967bbbb7ec.jpgLa persitance des échecs de l'armée américaine dans les opérations héliportées (Iran, Somalie, Irak) ne permettent pas en revanche de penser que les USA aient pris une part prépondérante dans la réussite de l'opération, sinon lui inspirer le nom "Echec".

La Colombie et son président Alvaro Uribe (*) ont donné une leçon.

d3355841a4672433a6bda9cd9ad1236b.jpg
76b53fc58021036703831b77e30ea096.jpgLes FARC, quant à elles, apportent une illustration supplémentaire de l'incohérence dramatique des guérillas communistes. En survivant par le trafic (drogue, pierres ou métaux précieux) et le rapt, elles prouvent que l'idéologie n'est qu'un prétexte ; même si le communisme n'a jamais réussi à s'exprimer de manière pacifique, comme si la violence était, depuis la Terreur, un caractère consubstantiel à l'expression politique. L'Amérique du Sud aura connu de nombreux mouvements de guérillas qui l'ont ensanglantée, comme le "Sentier lumineux" (*). Mais elle n'en a pas le monopole.

Le PKK kurde kidnappait des enfants de réfugiés pour les envoyer au front et rackettait les familles.

86c3acac60908d7236b7beaa249c7987.jpgL'Europe elle-même aura connu ses mouvements révolutionnaires comme la RAF de Baader, Action directe de Rouillan et Ménigon, les Brigades Rouges, les CCC, l'ETA, l'IRA. Ce sont les années de plomb. Le traumatisme de la nouvelle génération découvrant les implications des générations précédentes dans le drame du nazisme et de ses avatars participe à la compréhesion de l'émergence de cette violence (cf. assassinat de Hans Martin Schleyer dicté par on passé d'officier SS). Elle a également été manipulée et exploitée par les protagonistes de la guerre froide, sans exclure la possibilité d'opérations entre alliés d'un même bloc.

12339100a81f47985c90926037a45eb2.jpgL'effondrement du bloc soviétique a obligé de nombreux mouvements a rechercher ailleurs du soutien, notamment au Proche-Orient. Le rôle de la Chine communiste ou de la Corée du Nord n'est pas évoqué.

Le terrorisme n'est pas seulement idéologique mais également géostratégique. Cette forme de déstabilisation permet de faire la guerre sans la déclarer, d'atteindre ses adversaires tout en gardant avec eux des rapports commerciaux, de maintenir les flux financiers.

daceb6147ae35d6f1c56fb076f9148de.jpg

55f1f56f04fa1f8813b4c93a351910a9.jpgLe terrorisme offre aussi aux Etats cibles un prétexte à développer une politique sécuritaire leur permettant de justifier de nouvelles atteintes aux droits et aux libertés. Ces Etats cibles supposés sont aussi les principaux fabriquants - et donc marchands d'armes au Monde. Le terrorisme est à la fois l'expression et le prétexte de la violence d'Etat. Le droit public distingue deux formes d'Etat : l'Etat de droit et l'Etat policier.

La tendance à se rapprocher du second conduit à s'inquiéter.

1a56660f33e1bea5d09f9cd6cdc96b26.jpgElle pose la question de la riposte à la menace terroriste. Celle qui se dessine aujourd'hui par un repli "normativiste" sourcilleux ne paraît pas adaptée, voir dangeureuse.

L'action politique des démocraties ne peut pas se confondre avec les méthodes de voyous qu'elles reprochent aux terroristes. Le communisme - qui n'est qu'une forme de capitalisme centralisé - n'a pas l'exclusivité du mépris de la personne comme en témoigne l'exploitation honteuse de la main d'oeuvre au nom du "consommateur". Toute société méprisant les droits fondamentaux, sous quelque prétexte, s'abaisse au niveau d'une association de malfaiteurs. Elle ne fait que donner un prétexte aux exactions terroristes.

La misère et l'exploitation des ouvriers des pays d'Afrique, d'Asie ou d'Amérique du Sud rapportés par de nombreux témoignages  sont avant tout propice aux sentiments d'injustice ou de vengeance, qui peuvent être considérés comme légitime par ceux-là même contre qui ils viendraient à s'exercer (syndrome de Stockholm).

Ce cercle vicieux est l'aboutissement d'une mécanique universelle fondée sur l'inertie de la médiocrité : la médiocratie.

c9799c7f98149840e005701788d469bf.jpgLa médiocratie n'est le fait - comme le terrorisme - que d'une partie insignifiante, en nombre, de l'humanité. Son pouvoir de nuisance - comme le terrorisme - est en revanche inversement proportionnel à son nombre. La différence entre l'exploitation industrielle de l'homme et la violence terroriste n'est finalement qu'une question de moyens. Elles procèdent  d'un même mépris, qu'il n'est pas possible de reprocher aux autres sans être soi-même rigoureux.

Les écoutes téléphoniques sauvages, la surveillance permanente que permet le détournement des technologies numériques (GSM, cartes bancaires, internet, GPS, etc.), les entraves aux libertés au seul prétexte du terrorisme ne sont pas dignes de sociétés modernes.

e4afa9ac7b65d518957d915f9613be0f.jpgIl existe des formes d'entreprises prospères qui se développent avec le souci de leurs salariés. Le club des Hénokiens rasssemble à travers le monde des entreprises familiales ayant plus de deux cents ans d'existence, certaines encore plus multiséculaires. En plaçant l'homme au centre de ses préoccupations, ces choix d'organisation préservent également l'environnement. Le seul obstacle à leur développement est l'impécuniosité persistante de la minorité médiocratique obsédés d'avoir toujours plus. Cette insatisfaction permanente est à l'origine de tous les scandales et explique le caractère erratique, chaotique de l'économie (subprimes, Enron, Barrings, etc.).

6d4219afd7400c62754c8070e9a1bd7f.jpgLes causes du terrorisme ne sont jamais traitées ni abordées. Les Palestiniens de la bande de Gaza vivent dans un territoire dont la densité démographique est proche de 4.000 habitants au kilomètre carré, il n'y a pas d'eau courante ni d'électricité et le chômage frappe 60% de la population.

f079125814a8f0ffc2ded7e15981a9e2.jpgSeuls les effets du terrorisme, en revanche, sont évoqués pour légitimer la dérive sécuritaire et l'atteinte à d'autres droits fondamentaux. Cela ne profite avant tout aux marchands d'armes et aux fabricants de matériels de surveillance, qui sont souvent les mêmes. Une économie de guerre, aussi polluante que coûteuse, mais à forte valeur ajoutée.

Les conditions du succès et le déroulement de l'opération militaire ayant permis la libération d'Ingrid Betancourt apportent un déménti formidable à la doctrine antiterroriste visant à multiplier les effectifs et les équipements. Les médias n'avaient pas été invités sur l'opération pour promouvoir l'image d'un dirigeant.

a4b9740963cef2932d5a3a8af68d7bf0.jpgCe succès prouve que l'armée peut agir efficacement sans démonstration de force ni effusion de sang. C'est la supériorité de l'intelligence sur la brutalité. Cela conduit à s'interoger sur la stratégie militaire américaine et ses résultats désastreux en Irak et en Agfhanistan, où une part infime du budget de guerre aurait permis de construire bien plus qu'il n'a servi à détruire.

La libération d'Ingrid Betancourt aura des répercussions niveau de la scène internationale.

9016d335f426c3da3618f2c01e23bfc1.jpgLa réussite de cette opération va bénéficier à tout le continent sud américain. La Colombie, en témoignant d'une grande maturité politique dans la gestion de cette affaire sans céder aux conseils "éclairés" de quelques grands pays "plus civilisés", fait la démonstration de l'émancipation de Sud-américaine. Cela participe à l'affaiblissement de la tutelle américaine née de la doctrine Monroe. Un tel succès devrait également inviter les pays occidentaux à plus de retenue à l'avenir. La libération d'ingrid Betancourt les appelle à redécouvrir les vertus de la démarche socratique : "Je sais que je ne sais rien".

64db879460887bead3c51f0f7605a684.jpgIl n'en demeure pas moins que la Colombie reste confrontée à ses problèmes, la drogue, comme l'a illustré le Cartel de Medellin dont Alvaro Uribe a été le maire, la corruption - dont l'actualité prouve néanmoins qu'elle est connue bien au-delà des seules frontières colombiennes, comme la misère, la violence...

Enfin, au delà de la résistance d'une femme, du phénomène de résilience pouvant l'expliquer, une image fortement symbolique restera de cette libération : celles de personnes agenouillées sur le tarmac de Bogota pour rendre grâce à Dieu, dans une sorte de Te Deum improvisé, spontané. Ici, Dieu n'est pas invoqué pour faire la guerre, mais remercié d'avoir contribué à rendre la paix sans verser de sang.

362f90ad6964d58e6fe358b24a439301.jpg

Ce témoignage de foi retransmis par tous les médias d'une société matérailiste mercantile a quelque chose de paradoxal.
podcast
Nada te turbe a été trouvé sur le site de communauté de Taizé.

48ca042c47b381a57eb267b40a59a40c.jpgIl est le point d'orgue du caractère exceptionnel de cette libération. La manière dont Ingrid Betancourt sert en permanence son chapelet fait de boutons traduit une volonté de témoigner que la foi est un puisant pilier. Le journaliste français Jean-Paul Kauffmann avait témoigné en ce sens à l'issue de sa prise d'otage au Liban, pays également connu pour sa violence, ses traffics, les attentats, la drogue et les kidnaping. Business first...

Nota Bene : Ingrid Betancourt a rendu hommage à la persévérence française et à l'importance de son action politique dans sa libération lors de son allocution à Villacoublay (le 4 juillet 2008, 16 h 22). Elle a remercié Dieu et les Français en concluant : "L'intelligence et l'amour de tous a primé." Elle doit rencontrer Benoît XVI la semaine prochaine.

Bravo aux comités de soutien, à la famille d'Ingrid Betancourt qui n'ont jamais laissé tomber. Chapeau bas. "Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer." Guillaume d'Orange

Ingrid Betancourt a remercié particulièrement MM Jacques Chirac, Dominique De VIllepin ("son ami") et Nicolas Sarkozy pour leur action persévérante.

Commentaires

Bonjour,

Je suis très embarrassé, du fait que mon nom apparaît toujours dans vos articles. Comment se fait-il?
Prière de l'effacer dans vos différents articles, et prière de ne plus le mentionner. Un tout grand merci.

K.F.

Réponse :

Votre demande sera satisfaite aussitôt que vous préciserez le texte où il apparaît.

Écrit par : K.F. | 21/04/2009

Les commentaires sont fermés.