Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/04/2008

La hausse des prix.

90c7971bfce286cb199522885a88a13e.jpgLa hausse des prix est expliquée par la hausse des matières premières qui se payent en dollars.

L'euro vaut aujourd'hui un dollar 59. Il vallait un euro 34 il y a un an (voir historique du cours euro/dollar). Le consommateur s'interrogera sur la hausse en euro d'un produit payé en dollar.


Il y aurait aussi une pénurie des produits alimentaires due à la hausse d'une demande dans les pays émergents.

Le consommateur peut s'étonner que l'agriculture passe du jour au lendemain de la surproduction à la raréfaction et que cela n'ait pas été prévu par les nombreuses études auxquelles se livrent en permanence toutes les organisations professionnelles, poltiques ou internationales.

L'Europe a initié une politique agricole commune (PAC), par laquelle elle a fixé des quotas pendant des années, stockait du beurre et du lait en poudre pour maintenir les prix (*). Les études du marché mondial des produits laitiers rendent la hausse des produits assez étonnante (**). La surproduction en Europe posait problème. La mise sur le marché de ces stocks coûteux (financés par la collectivité) pourraient ralentir la hausse des prix. Ils semblent ne plus exister.

le consommateur s'intéressera à la condition du salarié dans un pays émergent pour apprécier sa capacité àconsomer des produits occidentaux comme les produits laitiers par exemple. 

Il paraît que les Chinois n'aiment pas le lait ni le fromage, qu'ils appellent "lait pourri". Il paraît que les Africains aussi n'apprécient pas le fromage, ce quis e comprend compte tenu de la chaleur incompatible avec la conservation de tels produits. Ce ne sont pas non plus les salaires de misère versés à la main d'oeuvre surexploitée dans les pays "émrgents" qui peuvent provoquer une surconsommation des produits manufacturés laitiers. Ils n'ont pas d'argent. Ils en ont si peu que la famine les guette. Comment peuvent-ils surconsommer tout en mourrant de faim ?

Commentaires

Chère amie,

Comme il n'y a pas d'adresse pour vous joindre, je le fais par ce biais ci.

En bref, je vous lis régulièrement et j'apprécie la pertinence de vos commentaires, vos analyses, vos pensées aussi. Je vous remercie pour ces agréables lectures.

Vu que nous avons certaines divergences d'opinions, de points de vue, dont nous pouvons bien sur débattre, je pourrais comprendre votre aversion à figurer sur mon blog. Comme vous l'avez peut etre lu, je défends en effet des positions plutôt libérales mais sociales. Une sorte d'ordolibéralisme (ça tombe bien, c'est le sujet de mon dernier post).

Bien à vous,

S.


Réponse : Merci pour le commentaire et l'invitation à lire votre blog. Je complèterai ma réflexion par la lecture des vôtres.

Écrit par : Chaos Theory | 16/04/2008

Les commentaires sont fermés.