Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/02/2008

Was Arko-System und Sarkozing sind ?

18242b23253ab04e8312abca146549f9.jpgA french exemple to illustrate the Robert Reich's last book tittled "Supercapitalism". 

What are Arko-System and Sarkozing ?


Qu'est-ce que le Sarkozing : 

Le Sarkozing est une étape de la logique marketing appliquée au monde politique.

Le "sarkozing" promeut une image flatteuse pour le consommateur par référence à ses habitudes (Sms, presse people, téléréalité, Dysneyland, ...) et au phénomène des "marques" (Ray-ban, Rolex, ...).

La maîtrise de la communication politique et l'occupation de l'espace médiatique fabriquent une référence qui s'impose par la répétition.

Il semble normal de baptiser ce phénomène du nom de celui qui l'incarne le mieux.

Qu'est-ce qu'un Arko-System :

Arko-System vient du préfixe  "archi" (chef de) qu'on trouve dans archevèque, archiduc. Le préfixe exprime aussi l'intensité.

Un Arko-System est la logique systémique qui commande tous les systèmes, tous les réseaux.

L'Arko-System s'incarne dans une personne et un discours susceptible de séduire le plus grand nombre d'égoïsmes.

La logique de l'Arko-System est de faire la synthèse politique du plus petit dénominateur commun (l'argent) avec le plus grand commun multiple (la majorité des électeurs). Cette nature exceptionnelle en fait sa cararctéristique. L'Arko-System réalise la quadrature du cercle politique.

L'actualité politique française témoigne de l'existence d'un "Arko-System".

Quel est l'Arko System français ? 

La proximité du pouvoir politique et des dirigeants les plus importants de la capitalisation française indique la nature de l'arko-system.

Le communisme est aussi un arko-system fondé sur l'argent. Il s'agit d'un capitalisme confisqué politiquement, et non pas financièrement.

L'argent est le fondement des Arko-System.

Think Tank, communication et publicité 

L'Arko-System identifie son candidat. Il le met en position d'éligilbilité, lui procurant tout ce qui lui est nécessaire pour conquérir le pouvoir, particulièrement un laboratoire d'idées, le "think tank".

Ce "think tank" travaille aussi à la communication et la promotion.

L'homme politique est un medium (dans le sens de "mass media"), un agent d'influence au service d'un petit groupe. C'est un produit de consommation.

Dérive consumériste 

La satisfaction des intérêts financiers et la logique marketing appliquée à une candidature politique font qu'il ne s'agit pas de financement des partis politiques, mais d'investissement. 

Les investisseurs fabriquent le produit susceptible à la fois de plaire au plus grand nombre tout en assurant leurs intérêts. Cette logique fait de l'électeur un consommateur dont le but est la satisfaction de ses égoïsmes.

Le discours sur le pouvoir d'achat a l'avantage de désarmer l'esprit critique en flattant l'égoïsme. Obnibulé par la promesse du gain, personne ne s'nterroge sur les moyens d'y parvenir.

Une faiblesse 

La chute dans les sondages traduit une faiblesse de l'Arko-System qui vise seulement à la conquête du pouvoir.

Cet épuisement pose la question : "Y-a-t-il eu un discours ? ". Elle permet de discerner une stratégie de communication fondée essentiellement sur l'image. Il s'agit d'une saturation de l'exposition médiatique plus que d'une monopolisation du débat ; qui donne plus à voir qu'à entendre.

Une idée force.

L'épuisement de l'image permet de souigner la faiblesse d'un discours s'articulant sur une ou quelques idées-force. 

L'idée force est la plus consensuelle possible pour rassembler le plus grand nombre de consommateurs-électeurs. Elle élimine les réflexions complexes et appauvrit le débat. Une idée basique a un pouvoir rassembleur, séducteur.

La stratégie de l'idée force peut aboutir à un patchwork d'idées qui n'ont pas de lien entre elles, mais dont l'énumération successive entretient la tension affective dans le public. Le travail du "Think Tank" est aussi de préparer une telle liste.

L'idée-force est développée et entretenue par l'intermédiaire d'un politique, un relais médiatique fort.

L'insécurité est un sujet très consensuel. Il rassemble droite et gauche, revenus élevés ou faibles (tout comme le pouvoir d'achat, la maladie d'Alzheimer, le nationalisme, la Shoah, ...). L'insécurité joue sur l'affect. Elle entretient le sentiment très basique de la peur, l'angoisse. C'est un choix efficace quand on sait que la France est le pays qui consomme le plus de psychotrope au Monde.

Le poste de ministre de l'intérieur est idéal pour la promotion d'un discours sécuritaire "attrape-tout" ratissant les voix de l'extrême droite, dans lesquelles se réfugie une partie de l'ancien électorat communiste.

Un auteur de théâtre italien a émis la thèse que chaque gouvernement entretient le sentiment d'insécurité par la nomination d'un "ministre de la peur" (1).

Une logistique et des objectifs

Les investisseurs soutiennent et financent l'équipe nécessaire à la conquête du pouvoir.

La stratégie passe par le recrutement et l'organisation de l'équipe du candidat.

La mission de cette équipe a deux objectifs. Un évident et un autre caché.

  • Plaire au plus grand nombre des électeurs-consommateurs.
  • Préserver, et même promouvoir les valeurs des investisseurs.

Ce deuxième objectif est le seul véritable assigné au candidat qui est un investissement. Comme tel, il doit être rentable et assurer un retour sur investissements.

En échange, l'organisation s'occupe de l'intendance, de la gestion de l'image, des réunions, des déplacements. Cela passe par la location de salle de réunion, de la décoration, de l'invitation des adhérents, des frais de traiteurs pour les buffets, de la sonorisation ... C'est un show mis en scène. Les médias commentent plus le succès du spectacle d'après l'importance du public rassemblé que d'après les idées.

Les limites de l'Arko-System :

La faiblesse de l'Arko-system est son absence de réflexion. C'est un système technicien. Il épuise donc très vite l'attention. L'idée force usée, l'inertie du pouvoir commande de jouer sur l'image. La répétition de celle-ci aboutit à une saturation lassant l'électeur-consommateur même si la communication mobilise jusqu'à l'intimité du politique. Des dictateurs ont mis leur vie privée en scène.

La mise en scène de la vie privée d'un politique est antinomique. "Politique" renvoyant aux affaires de la cité, pas à celles de l'intimité. L'électeur-consommateur le perçoit instinctivement.

L'Arko-System est formel puisque son but véritable est caché. Le danger vient du moment où, convaincu de son autonomie, il a perdu toute crédibilité. Il risque de s'effondrer.

Robert Reich dénonce la dérive de l'Arko-System dans son dernier livre "Supercapitalisme". 

(1) Michele SERRA et Antonio ALBANESE - “Psicoparty

L'analyse de l'évolution des revenus analysés par Camille Landais établit qu'entre 1998 et 2006 les revenus des plus riches en France (3500 foyers représentant à,01% de la population) a augmenté de 42,6% contre 4,6% pour les plus pauvres (31,5 millions de foyers représentant 90% de la population). Le département du Nord (Lille) serait celui qui compte le plus de millionnaires en France. C'est aussi un bastion de la gauche française.

 

Les commentaires sont fermés.