Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/02/2008

Sous le soleil durable de Fribourg par Stépahnie Bocccart

5620602232203812cef5fa3514cb1a9b.jpgStéphanie Boccart nous expose la modernité écologique de la commune de Fribourg en Breigsau et de ses habitants.

On applaudit.

Intéressant. C'est très positif. Surtout qu'un journal en parle.

Quelques réserves cependant à cet article :


Un tel projet nécessite l'adhésion de la population. Ce n'est pas gagné quand 90% des personnes prennent leur voiture pour faire moins de 500 mètres.

Le choix de se priver de l'électricité nucléaire oblige d'adopter un comportement économe en matière d'énergie (couper sa lumière, débrancher tout l'électroménager qui reste en veille, etc.).

L'Allemagne et la Suisse, qui refusent l'installation sur leur territoire de centrales nucléaires, importent beaucoup d'électricité nucléaire française.

Le problème de l'énergie est la pollution à la produire mais aussi son gaspillage. Ce dernier point se pose de façon identique pour l'eau. L'accès à l'énergie et à l'eau en font tout à la fois des ressources rares et gaspillées (contrairement à l'axiome économique) en proportion à la facilité à y accéder. L'accès sans effort à un bien ou un service en fait une non valeur.

La Chine qui brûle (mal) du (mauvais) charbon pollue comme ce n'est pas permis. La Chien pose la question des énergies propres dont le nucléaire demeure pour l'instant la seule alternative - en terme quantitatif - aux énergies fossiles.

Le commissaire européen de l'environnement et les membres de son cabinet roulent-ils à vélo plutôt qu'en voiture de fonction ?

 

Commentaires

Bonsoir.
En vous lisant, j'ai le sentiment d'une impasse dans laquelle tout le monde se débat. Ce sera vain tant qu'on ne commence pas tout petitement à son échelle. Prendre le vélo (ça demande un fameux effort au début). Trier les déchets, tous! Manger moins de viande, chauffer moins, éclairer moins fort... il y a tellement de petits gestes à faire.
Mais quand je pense que l'ordinateur sur lequel je tapote ce message consomme une masse considérable d'énergie, et que les ordinateurs de plus en plus puissants deviennent de plus en plus gourmands, ... Moi non plus, je ne suis pas un très bon exemple.
Parfois je me dis que décidément, le salut viendra d'ailleurs que d'ici ...

Réponse au commentaire :

C'est effectivement une question de prise de conscience et d'individus.

L'utilisation de nos ordinateurs (et de tout le reste) comprend non seulement l'énergie consommée pour leur fonctionnement mais aussi celle nécessaire à leur fabrication.

http://www.unige.ch/sebes/textes/1992/92WStahel.html

Quant au Salut, c'est comme l'environnement. C'est une question de conscience et d'individu. Benoît XVI nous explique que les deux sont liés.

Écrit par : L'Atteint Dieu | 20/02/2008

Les commentaires sont fermés.